GALERIE DIVISION

SARAH ANNE JOHNSON

SARAH ANNE JOHNSON

ROSY-FINGERED DAWN
MONTRÉAL
22 NOV - 2 FÉV

Vernissage le 22 novembre de 18h à 21h

Le plus grand pouvoir de la photographie est aussi cause de son insuffisance: comment la caméra, caractérisée par son objectivité inhérente, peut-elle préserver l’éphémère ou représenter l’ineffable? Dans sa nouvelle exposition, Sarah Anne Johnson aborde ces difficultés et transforme les limites de son médium en opportunités pour approfondir sa pratique. En incorporant un aspect tactile supplémentaire à ses photographies, elle parvient à recréer ses propres expériences euphoriques, faisant apparaître le subjectif de la simple réalité.

Ornés de néons et d’autocollants scintillants, ses nouveaux paysages dégagent une joie qu’on sent forcée, que Johnson dit elle-même être intentionnelle. Ses impressions ont toujours célébré la grandeur de la nature. Mais ici, dans ces panoramas d’océans, de forêts et de déserts, sa conscience environnementale sonde plus profondément, sa volonté d’être optimiste s’épuise et ses images se voient gâtées par l’excès. Des boules de coton amplifient la douceur moelleuse des nuages. Des champs font germer des fleurs de plastique. En se rapprochant d’un peu plus près, ce qu’on croirait être de magnifiques couchers de soleil sont en fait de l’ordre de la démesure et perdent tout leur charme. Johnson déclare la mort du sublime, amincissant l’écart entre une nature que l’on chérit et une nature que l’on pleure.

Détentrice d’une maîtrise en photographie de la Yale School of Art (2004), Sarah Anne Johnson étend également sa pratique à la vidéo, la sculpture et la performance. Ses oeuvres se retrouvent dans de multiples collections et ont fait partie de plusieurs expositions, entre autres au Metropolitan Museum of Art, au Solomon R. Guggenheim Museum, à la Art Gallery of Ontario, à la Maison Rouge (Paris) et au Musée national des beaux-arts du Canada. Elle fait présentement partie de l’exposition Everything is Connected: Art and Conspiracy au Met Breuer à New York. Sarah Anne Johnson vit et travaille à Winnipeg.